Rapport

Le rapport sur la solvabilité et la situation financière (SFCR) décrit l'activité de la mutuelle, son système de gouvernance, son profil de risque et apporte des informations sur les méthodes de valorisation utilisées ainsi que des précisions sur la gestion du capital.

Téléchargez le rapport

 

Création d'une charte d'engagement pour un investissement responsable

Harmonie Fonction Publique est tenue de décrire sa démarche de prise en compte des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) au sein de la politique d'investissement. (Article 173 de la loi sur la transition énergétique). A cet égard, les investissements retenus par Harmonie Fonction Publique doivent respecter les critères ESG suivants :

  • Environnementaux : Critères traduisant l'impact direct ou indirect de l'activité de l'émetteur de l'investissement sur l'environnement. La surveillance devra en priorité être axée sur sa politique en matière de développement des énergies renouvelables, gestion des déchets, réduction des émissions de gaz à effet de serre, prévention des risques environnementaux.
  • Sociaux : Critères portant sur le comportement de l'émetteur en matière sociale. Harmonie Fonction Publique cible en priorité les domaines de la prévention, du respect du droit des employés, du dialogue social et de la formation du personnel.
  • Gouvernance : Critères portant sur la manière dont les émetteurs sont dirigés, administrés et contrôlés. Citons entre autres le degré d'indépendance du Conseil d'administration, la structure de gestion, la présence et l'efficacité du Comité en charge de vérifier les comptes.


Harmonie Fonction Publique souhaite être un acteur responsable qui :

  • Conforte sa marge de solvabilité et sécurise les prestations des adhérents.
  • Demeure conscient de l'impact de ses placements sur l'environnement.
  • Contribue au développement durable de notre société sur le plan social, économique et environnemental.

En intégrant les critères ESG à sa démarche d'investissement, la mutuelle souhaite – à son échelle, toutes proportions gardées – inciter les acteurs économiques et financiers à prendre en compte les valeurs mutualistes et à intégrer ces critères dans leurs pratiques.